Tragédie à Liège, le rapport aux écrans de nos jeunes en question

Vendredi 6 janvier, le corps de Malak 13 ans, originaire d’Anderlecht, a été retrouvé sans vie le long d’un sentier à Ougrée dans la région de Liège. La jeune adolescente a rencontré son agresseur sur les réseaux sociaux. Suite à cette tragédie, beaucoup de parents se demandent s’il ne serait pas plus judicieux de surveiller davantage leurs enfants hyperconnectés… 

Manipulée et sous l’emprise d’un inconnu, Malak, dont le gsm avait été confisqué par sa mère pour la protéger, entre tout de même en contact avec son assassin en utilisant le téléphone de ses amies… 

Prise de conscience

La consommation excessive des réseaux est devenue une véritable addiction et ses conséquences, en particulier chez les plus jeunes, sont désastreuses : harcèlement, pédo-criminalité, hypersexualisation précoce, prostitution des mineurs, utilisation excessive de filtres, promotion de la chirurgie esthétique, arnaques des influenceurs et j’en passe…

Nous savons que l’utilisation à outrance de tous ces appareils a un impact considérable sur les plus vulnérables et peut engendrer des problèmes psychiques graves. Un autre regard, a publié plusieurs articles en lien avec ce sujet afin de tirer la sonnette d’alarme et de mettre en garde les parents. 

Quelles solutions ? 

Il est important de rappeler que la maman de Malak a tenté de protéger au mieux sa fille des griffes de ce prédateur mais malheureusement personne n’est à l’abri de ce genre de drame surtout quand les jeunes sont adolescents. La communication parents/enfants n’est pas toujours évidente… En effet, à cet âge, beaucoup de jeunes se retrouvent dans une période difficile de leur vie. Certains ressentent des complexes ou se sentent mal dans leur peau, d’autres ressentent un manque d’estime de soi et vont ainsi se renfermer dans leur bulle. Il y a ceux qui sont pris dans l’illusion de ce monde virtuel et qui ne comptent plus les heures passées sur leur smartphone et finissent ainsi par avoir accès à du contenu non adapté à leur jeune âge. 

Néanmoins, il est toujours possible de contrôler au minimum nos enfants en dictant des règles d’utilisation et en s’assurant que les sites visités soient adaptés à leur âge afin d’éviter toutes dérives. 

Cependant, les adultes devraient, dans un premier temps, se remettre en question et prendre conscience des heures passées sur leur téléphone. Nous sommes censés être un miroir pour nos enfants et ainsi leur montrer le bon exemple. Malheureusement, nous constatons aujourd’hui un manque de communication dans les familles car chacun est connecté à son écran!

« L’éducation consiste non pas seulement à guider et protéger les jeunes, mais leur apprendre à se protéger le plus précocement possible pour leur éviter un certain nombre de pièges de la vie. Les tentations des réseaux sociaux favorisent aujourd’hui ces pièges… »

 Serge Tisseron, psychiatre.

Il est impératif que les parents communiquent tous les jours avec leurs enfants durant le repas par exemple. Qu’ils leur accordent du temps en organisant diverses activités telles que des sorties, jeux de société en famille,… afin de diminuer l’accès aux réseaux. Le fait de valoriser son enfant en lui accordant du temps va créer un climat d’échange, de partage et de confiance. Cela pourrait faciliter la communication et permettrait de comprendre son enfant s’il adopte une attitude étrange ou un changement de comportement soudain. 

Une autre solution est de mener une enquête auprès de l’établissement scolaire ou des proches de son enfant s’il se montre soudainement réticent face à l’école. Il ne faut pas hésiter à contacter des professionnels si le dialogue s’avère difficile ou activer le contrôle parental sur Android et iOS si vous suspectez des échanges douteux entre votre enfant et un inconnu… Cela ne garantit pas une protection à 100% car nous ne sommes pas toujours présents auprès de nos enfants, mais il est préférable de prendre ses précautions afin d’amortir les risques. Bien évidemment, le croyant entreprend les causes et s’en remet complètement à son Créateur à qui il demande protection et guidance pour ses proches. 

Qu’Allah couvre notre petite Malak de Sa Grande Miséricorde et qu’Il accorde la plus belle des patiences à ses parents ainsi qu’à ses proches. Qu’il apaise leur douleur et leur souffrance et qu’elle soit une cause pour leur entrée au paradis le plus haut.

Nous implorons aussi Allah afin de protéger nos jeunes de tout mal et de les éloigner des turpitudes, des mauvaises compagnies et des influences néfastes. De les guider vers la droiture afin de Le satisfaire et d’être une tranquillité pour nos cœurs. De nous aider à surmonter la charge qu’Il nous a imposé quant à leur éducation. Que la paix et la bénédiction soient sur notre Prophète et Messager Muhammad sws. Et notre dernière invocation est : Louange à Allah, Seigneur des Mondes.

I.Senh

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :