Youssef Ibn Tashafin, grand dirigeant du Maghreb

Non seulement grand chef de guerre mais aussi fondateur de la ville ocre de Marrakech, Youssef Ibn Tashafin permettra l’expansion de la foi islamique dans toute sa contrée. Il a régné sur un immense empire : le Maroc, l’ouest de l’Algérie, la Mauritanie, le Sénégal, l’Espagne, le Portugal. Il aura marqué l’histoire de l’islam mais aussi celle du Maghreb et du monde musulman. Portrait

Youssef Ibn Tashafin As-Senhaji est né entre 1006 et 1009 dans le grand Sahara. Il est le premier Sultan de la grande dynastie des Almoravides. Originaire d’un groupe de tribus berbères nomades sahariennes qui se déplaçaient entre le Sénégal et le Sud du Maroc. Ces tribus faisaient parties du grand groupe des Senhajas qui se sont convertis à l’islam au IXe siècle.  Après avoir effectué le grand pèlerinage à la Mecque, le chef d’une des tribus, nommé Yahya Ibn Ibrahim, prend conscience des erreurs commises au niveau des croyances et pratiques religieuses. Il décide alors de retourner dans son pays accompagné d’un savant en sciences religieuses nommé Abdallah Ibn Yasser afin de leur enseigner les règles de l’islam et fonde ainsi le mouvement des Mourabitounes (Almoravides en français), qui est une confédération de tribus mais aussi une confrérie religieuse reprenant les principes du rite malékite.

Abdallah Ibn Yasser est un prédicateur rigoureux qui impose aux nomades le respect des règles de l’islam mais ceux-ci trouvent ces obligations insupportables. Après plusieurs années de prédication, il les abandonne et crée le « Ribat », un couvent religieux et militaire strict où sont formés des moines-soldats. Après la mort de Yahya, c’est son frère Abu Bakr Ibn Omar qui reprendra les rênes. Youssef a déjà plus de trente ans lorsqu’il rejoint le mouvement des Mourabitounes. 

Zayneb Al Nafzawiya, « Reine de Marrakech »

Zayneb Al Nafzawiya, l’épouse de Youssef Ibn Tashafin, avec qui il aura deux enfants, est la femme la plus célèbre du Maroc. Youssef est son quatrième époux. Zayneb est originaire d’une région près de la vallée de l’Ourika. Issue d’une famille instruite, elle reçut un apprentissage important dès son plus jeune âge. Quand le souverain s’installe à Marrakech, il n’est qu’au début de ses conquêtes. Zayneb sera une excellente conseillère politique, une stratège qui assistera son époux. Elle est tellement éloquente et experte en négociations politiques qu’on la surnomme « la magicienne ». Elle gouverne en l’absence de son époux et dessine les plans de la ville rouge. C’est à partir des plans de son épouse, qu’Ibn Tashafin fait construire la ville. Construction de mosquées, madrassas, et plantation de la palmeraie auront lieu durant son règne. Son influence change aussi les mœurs du Maroc. En effet, elle permet aux femmes de se mettre au-devant de la scène et ainsi participer à la vie politique.

Le mausolée d’Ibn Tashafin se trouve actuellement à Marrakech non loin de la mosquée Koutoubia

L’Andalousie

Une fois installé dans la ville impériale de Marrakech, Youssef continue ses campagnes vers le nord et fait tomber : Fès, Tanger, Tlemcen, Sebta, Oran, Alger avec  pour objectif de combattre l’injustice. Al Mutamid, prince ommeyyade, qui règne en Andalousie fait appel à Youssef car il est sous la menace d’Alphonse de Castille.  Selon le livre de Shawki Abu Khalil, les deux troupes adverses campent à Badajoz. « Ibn Tashafin donne le choix au roi Alphonse entre trois options : se convertir à l’islam, payer le tribut pour les musulmans ou s’apprêter au combat,… »

Celui-ci choisit de combattre. Youssef grand stratège militaire parvient à vaincre les armées croisées de Zallaqa (Sagrajas) et arrête ainsi la Reconquista. Sa gloire est reconnue jusqu’en Orient où Al-Ghazali fait ses éloges auprès du calife abbasside de Bagdad qui le nommera « Amir Al Mueminin » (prince des croyants) et défenseur de la foi. Ibn Tashafin mènera ensuite une campagne contre les dirigeants en Andalousie et rétablira ainsi l’ordre et la réunification du territoire. Il s’empare des villes de Grenade, Almeria, et Badajoz et avance jusqu’à Lisbonne. Seule la ville de Valence lui résistera.

Youssef Ibn Tashafin aura régné sur un immense empire de 4 millions de mètres carré qui s’étend du Tage jusqu’au Sénégal, à cheval entre l’Afrique et l’Europe et dont la capitale était Marrakech. Il aura joué un grand rôle dans l’expansion de l’islam. Il aura répandu le rite malékite dans tout le Maghreb et aura créé un système monétaire unifié jusqu’au nord de l’Europe. Son fils Ali reprendra le flambeau après sa mort mais son empire sera très vite remplacé par un autre empire berbère nommé : Al Mohaddes (1147-1269).

Le mausolée d’Ibn Tashafin se trouve actuellement à Marrakech non loin de la mosquée Koutoubia.

                                                                                                                                                 I.Senh

Bibliographie :